Production et vente des articles en cuir, rabane et raphia de Madagascar

165.555.000 Ar/47.302 €

  • La vision du projet

Développer la notoriété de l’artisanat malagasy au niveau mondial qui impactera sur la croissance de la situation économique des acteurs travaillant en amont au niveau du secteur de l’artisanat.

  • La mission de la société

Promouvoir l’artisanat malagasy à travers le pays et le monde

  Description du projet

Le projet consiste à fabriquer des articles en fibre végétale en vue de les vendre.

Il s’agit notamment de sacs, paniers, porte – feuille et de porte – documents.

Les matières premières utilisées sont essentiellement le cuir, la rabane et le raphia de Madagascar.

L’approvisionnement de ces matières premières est un atout important du projet étant donné que cette activité essentielle du processus de production fait souvent défaut aux acteurs du secteur.

La commercialisation des produits se fera en majeure partie auprès du marché international sans pour autant délaisser le marché local.

 

Le secteur de l’artisanat regroupe douze (12) filières dont celle de la fibre végétale qui représente 12% des acteurs.

L’artisanat contribue, à Madagascar, à hauteur de 15% du PIB en 2013.

De ce fait, le Gouvernement priorise ce secteur en mettant en place une stratégie pour son développement.

Ainsi, la Direction de l’Artisanat travaille en étroite collaboration avec les acteurs en vue d’une professionnalisation du métier, de la promotion de la culture entrepreneuriale auprès des acteurs et de la facilitation de l’inclusion financière.

 

  • Les produits

Les produits à fabriquer et à vendre concernent des sacs, des paniers, des porte – feuille et des porte – documents fabriqués avec le raphia, le cuir et la rabane. Il s’agit de fibres végétales qui proviennent exclusivement de Madagascar.

  • sac en raphia
  •  Panier en raphia
  • Sac en rabane
  •  sac à main en raphia

 

  • Panier en raphia
  • sac en rabane
  • sac en rabane
  • porte feuille en raphia
  • 11
  • porte feuille en raphia
  •  porte feuille en raphia de Madagascar

 

  • Le marché

L’artisanat malgache connaît une notoriété mondiale.

Les produits « vita malagasy » sont en général appréciés par les étrangers.

Leur vente se fait surtout auprès des touristes visitant la Grande Ile et à l’international.

Cependant, la clientèle locale commence, depuis ces dernières années, à augmenter.

Pour ledit projet, le promoteur possède déjà un portefeuille de clients potentiels venant des îles de l’Océan Indien notamment les Seychelles et Comores et du continent européen à savoir des sociétés sises en France et en Suisse.

Au niveau local, le promoteur est déjà en relation d’affaires avec deux (02) sociétés malagasy localisées à Antananarivo.

En outre, une société asiatique est également intéressée par les produits. Son gérant et le promoteur ont déjà été en contact pour négocier un futur partenariat.

 

  • La concurrence

En 2012, le nombre d’artisans malagasy, toutes filières comprises, répartis dans toute l’île atteint les 2.000.000, chiffre qui a connu une hausse durant ces dernières années. La majorité de ces artisans vendent leurs articles auprès des grossistes exportateurs. En effet, Les produits de l’artisanat malagasy se vendent beaucoup plus à l’international. Toujours en 2012, 1,6% de ces artisans sont arrivés à exporter leurs produits directement. Rares sont les acteurs de ce secteur qui travaillent industriellement ; cette situation cause ainsi une faible capacité de production au niveau de leur activité.   Les objectifs de la levée de fonds

  • Acquisition des matériels industriels
  • Acquisition des matériels informatiques et des mobiliers de bureau
  • Achat des matières premières pour les trois (03) mois de début d’activité
  • Paiement des charges du personnel relatives aux trois (03) premiers mois
  • Paiement des charges de fonctionnement relatives aux trois (03) premiers mois pour la gestion de l’activité : frais de location du bâtiment, frais de transport, frais de communication

 Les indicateurs clés

2017 :

  • Levée de fonds et création de la société
  • Acquisition des matériels d’exploitation et recrutement du personnel
  • Production et commercialisation des produits auprès des sociétés sises à Madagascar et auprès des sociétés sises aux Seychelles, aux Comores, en France et en Suisse

2018 :

  • Négociation de partenariat commercial avec une société asiatique
  • Négociation de partenariat de sous-traitance avec une société malagasy

2019 :

  • Production d’une nouvelle ligne de produits
  • Prospection auprès des autres pays européens et des autres pays de l’Océan Indien

2020 :

  • Extension de gamme des lignes de produits existantes
  • Renforcement des partenariats existants

 

LES CHIFFRES

Les objectifs de production et de vente  

Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Porte document 360 378 397 417 438
Porte feuille 1.080 1.134 1.191 1.250 1.313
Panier 3.480 3.654 3.837 4.029 4.230
Sac 7.800 8.190 8.600 9.029 9.481
TOTAL 12.720 13.356 14.024 14.725 15.461
  Le montant à lever Pour pouvoir atteindre les objectifs cités supra, le projet aura à être financé par les fonds ci-après :  
Rubrique A financer (En Ariary) A financer (En Euro)
Immobilisations 45.446.500 12.985
Besoin en fonds de roulement 120.109.000 34.317
TOTAL 165.555.000 47.302
  La première partie des fonds à apporter pour le projet sera utilisée à acheter les matériels nécessaires à la production des articles et au fonctionnement de la société. La répartition de ce montant alloué aux immobilisations se fait comme suit :  
Désignation Montant (en Ariary) Montant (en Euro)
Matériels industriels 22.015.000 6.290
Matériels et outillages 14.289.500 4.083
Matériels et mobiliers de bureau 4.992.000 1.426
Matériels informatiques 2.100.000 600
Installations techniques 2.050.000 586
TOTAL 45.446.500 12.985
  La seconde partie des fonds concernera le besoin en fonds de roulement qui est composé des éléments ci-après :  
Désignation Montant (en Ariary) Montant (en Euro)
Charges de personnel (03 premiers mois) 16.999.000 4.857
Achat de matières premières (03 premiers mois) 83.347.000 23.813
Frais de fonctionnement (03 premiers mois) 7.500.000 2.143
Success fees 12.263.000 3.504
TOTAL 120.109.000 34.317
 

         Les prévisions

Les chiffres d’affaires prévisionnels (En Ariary)  

Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Chiffre d’affaire 664.879.000 733.029.000 808.164.000 891.001.000 982.329.000
Evolution 10,25% 10,25% 10,25% 10,25% 10,25%
    Les résultats nets prévisionnels  (En Ariary)  
Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Résultat net 168.986.000 179.175.000 197.390.000 210.169.000 243.308.000
Evolution 6,03 10,17 6,47 15,77

  . Qui est le promoteur de projet 

 

  • Art'mid
  • Le porteur du projet, âgé d’une trentaine d’années, vient d’une famille dont le métier principal est : l’artisanat.Imprégné de cette « culture familiale », il en a aussi fait son métier.En outre, le promoteur s’est spécialisé dans la fabrication d’articles en raphia et rabane depuis huit (08) ans.Il a participé à des formations en vannerie auprès d’une société d’exportation et auprès de PROSPERER respectivement de trois (03) mois et de six (06) mois.

Au niveau managerial, le promoteur a bénéficié de deux (02) formations en entrepreneuriat auprès de la Chambre de Commerce et de l’Industrie d’Antananarivo en partenariat avec le Ministère de la Jeunesse pour cinq (05) mois et auprès de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES) à travers le Fonds d’Insertion des Jeunes. Par ailleurs, le promoteur, à travers une aide de PROSPERER composée d’une (01) machine et de quatorze (14) pièces de rabane, a déjà débuté son activité et a pu fabriquer à lui seul 110articles par semaine. Ses clients étaient les revendeurs du marché COUM de 67Ha. Le promoteur gérait son entreprise en même temps qu’il travaillait en tant que salarié au sein d’une société industrielle. En effet, il occupe actuellement le poste de machiniste au sein d’une société industrielle de grande notoriété dans le pays. Cette situation fait preuve du sérieux, de la bonne volonté et de la rigueur du promoteur par rapport à son projet.

Contrepartie Emission de 2.071 tickets à  80.000 MGA. Le montant que vous allez investir vous donnera droit à une part d’action dans la société. Votre actionnariat vous conférera des droits au sein de la société et vous soumettra aux obligations qui en découlent.
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Show Buttons
Hide Buttons

Kapital Plus Plus