Légumes bio à Madagascar

1.724.097.600 Ar/507.090 €

Légumes bio à Madagascar, secteur agricole

Légume bio à Madagascar, exploitation agricole à Moramanga (50ha) et exportation de fruits et légumes vers la région de l’Océan Indien.

 

Description du projet

 

Les terres cultivables de Madagascar représentent des millions d’ha, pourtant, le secteur agricole ne représente que 30% du PIB.  Le projet a pour but de promouvoir le secteur agricole à Madagascar et par la même occasion de favoriser la consommation de produits bio. Pour ce faire, le promoteur veut créer une entreprise d’exploitation agricole de fruits et légumes BIO. Photo réel du site

Description du projet

  Implanté sur un terrain arable de 50 ha dans la région de Moramanga, la production sera destinée exclusivement pour l’exportation vers la région de l’Océan Indien. En effet, investir dans le secteur agricole à Madagascar favorise les exportations des fruits tropicaux, semis-tropicaux, et tempérés ; des légumes-fruits, feuilles, racines, fleurs, tiges, à bulbes et légumineuses, respectivement  à hauteur de 5 tonnes minimum par année. Cela constitue l’activité principale de l’entreprise.

 

  • Quels produits ?

Le porteur de projet a sélectionné des produits riches en valeur alimentaire (Vitamines C, D, A, E, K ; sels minéraux,…) et appréciés par les consommateurs. Ci-après les fruits et légumes cultivables sur notre terrain de 50 ha :

  • Les fruits 

  Tropicaux et Semi-tropicaux Ananas, Attier (pomme cannelle), Banane, Bigaradier, Carambole, Citron Pomelo (Pamplemousse), Citron vert, Cœur de bœuf, Corossol,etc Tempérés Abricot, Acérole (Cerise de barbade), avocats, fraises, goyave,etc  

  • Les légumes 

Légume-fruit  Aubergine, Cristophines, Citrouilles, concombre, cornichon, Courge d’été (courgette), Haricot vert, piments,etc   Légume-feuille  Brèdes blette (Anana), Brèdes Bok-Choy, Chou, Chou Chinois ( Pe-tsaï), laitue, salade frisée,etc Légume-racine  Betterave, Carotte, Céleri-rave, Gingembre, Igname, Manioc, Navet, Panaîs Légume-fleur Artichaut, brocoli, chou-fleur Fines Herbes Cerfeuils, Ciboulette, estragon, persil Légume à bulbe Ail, ciboule, ciboulette, échalote, oignon, oignon vert, etc Légumineuses Haricots, lentille, petit-pois, poids de cap Légume-tige Asperge, céléri   Sur le moyen terme, l’entreprise tendra vers la production

  • Des produits bruts sans transformations, ou produits frais ;
  • Des gammes de produits conservés par la chaleur (stérilisés, aseptisés)

Sur le long terme, l’entreprise commencera à travailler des produits cuisinés prêt à la consommation.

 

 Marché

 

En se basant sur les données de la Commission de l’Océan Indien, Madagascar est le pays ayant la plus grande surface dédiée à la production alimentaire de la région soit 97,7% de la surface totale. Le marché de l’export des fruits et légumes est un marché ouvert à plus de 3.000.000 de consommateurs potentiels, soit 15,1% de la consommation totale de la COI. Madagascar a indéniablement des ressources naturelles abondantes qui pourraient lui donner un avantage comparatif dans la production de toute une variété de denrées agricoles. Ces avantages pourraient être développés de manière à exploiter les possibilités qui s’offrent sur les marchés internationaux et à générer ainsi au niveau de l’ensemble de l’économie une large expansion.

 

Objectifs clés de l’entreprise

Pour les 5 premières années d’exercice, les objectifs à atteindre sont les suivants :

  • Faire connaitre les produits à 60% des clients cibles, dont les restaurants, tout en obtenant le label BIO, les hôtels et les marchés locaux ;
  • Pénétrer 40% du marché en incluant les produits transformés ;
  • Et conquérir 60% du marché.

 

Concurrence

 

L’avantage concurrentiel est basé sur la diversification de la gamme des produits exportés. Sur un marché prisé, la liste des concurrents sont présentés dans le tableau suivant. Annuaire des Entreprises Exportatrices

Objectifs de la levée de fond

 

 

 

  • Acquisition d’immobilisations fiables nécessaires à l’exploitation du terrain et au traitement des produits agricoles.
  • Exécution du projet, qui nécessite une ressource humaine importante s’élevant à 90 employés de la première phase.
  • Construction d’un l’entrepôt pouvant stocker et sécuriser les produits, et/ou les matériels.
  • Aménagement du terrain (préparation du terrain, irrigation, …).

 

Les indicateurs clés

  • 2017

Une fois l’objectif de la levée de fonds atteint, la société LEGUMA SARL sera créée. S’ensuivra l’acquisition des matériels d’exploitation. L’activité pourra alors débutée. Les productions et commercialisations se focaliseront sur les produits bruts sans transformations ou produits frais, d’abord au niveau du territoire national. Enfin, la société entamera des démarches marketings pour pouvoir faire connaître les produits tant sur le territoire malgache que sur la région de l’Océan Indien. La société vise à promouvoir ses produits au près d’au moins 60 % des clients cibles avant la fin d’année 2017.

  • 2018

L’année sera consacrée aux critères « qualités » des produits et donc à l’obtention du label BIO. Ce label permettra à la société de tourner ses activités commerciales vers l’exportation, notamment vers la région de l’Océan Indien. De plus, désormais encrée sur le marché de la commercialisation des produits agricoles, la société procèdera à la commercialisation de nouveaux produits, à savoir produits conservés par la chaleur (Stérilisés, aseptisés).

  • 2019

Avec de l’expérience et de la cote auprès des consommateurs étrangers, il sera plus facile pour la société de dédier l’année 2019 à l’acquisition de 20% du part de marché.

  • 2020

La société LEGUMA SARL se focalisera à une acquisition de 40% du part de marché.

                  LES CHIFFRES

 

Montant de l’investissement

 

Dans la réalisation du projet le promoteur  apporte un terrain de 50 Ha à Moramanga donc les besoins en financement sont les suivants :

RUBRIQUE A FINANCER (AR) A FINANCER (EUR)
Immobilisations 1 126 093 000,00 331 200,00
Besoin en fonds de roulement 598 004 600,00 175 900,00
TOTAL 1 724 097 600,00 507 090,00

Décomposition du besoin en fonds de roulement

 

Dont les détails sont :

Libellés 1er mois 2e mois 3e mois 4e mois 5e mois 6e mois
Communication 8 250 000,00 8 250 000,00 8 250 000,00 8 250 000,00 8 250 000,00 8 250 000,00
Charge du personnel 7 586 096,00 7 586 096,00 7 586 096,00 7 586 096,00 7 586 096,00 7 586 096,00
Frais d'aménagement 7 000 000,00 7 000 000,00 7 000 000,00 7 000 000,00 7 000 000,00 7 000 000,00
Frais postaux et de télécommunication 772 666,67 772 666,67 772 666,67 772 666,67 772 666,67 772 666,67
Transport et déplacements 14 124 000,00 14 124 000,00 14 124 000,00 14 124 000,00 14 124 000,00 14 124 000,00

Prévision Chiffre d’Affaires en MGA

Prévision Chiffre d’Affaires en MGA

CONTREPARTIE Emission de 15. 200 tickets à 114.000 MGA Le montant que vous allez investir vous donnera droit à une part d’action dans la société.

Votre actionnariat vous conférera des droits au sein de la société et vous soumettra aux obligations qui en découlent.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Show Buttons
Hide Buttons

Kapital Plus Plus